Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Soins Naturels Alternatifs pour le cancer
  • : Tous les Soins Naturels alternatifs pour le cancer et autres maladies
  • Contact

Recherche

Pages

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 23:57

 

Livre - Du cancer on peut guérir

 

Du-cancer-on-peut-guerir---Pere-Zago---Moyen.jpg

 

Le célèbre livre du Père Romano Zago "Du cancer on peut guérir".

Le Père Romano Zago - O.F.M. indique, dans le livre, sa célèbre recette à base d'Aloé Arborescent.

Le livre est aussi rempli de nombreux témoignages de guérison.

Ouvrage de 160 pages avec des photos pleine page en couleurs.

Editeur: ADLE Edizioni, Padova (Padoue), Italie.


 

 

Avertissement: Ce que dit le Père Romano Zago, dans son livre, n'engage que lui-même.

Bien sûr, le blog n'assume aucune responsabilité pour le contenu du livre.


Comme toujours, les lecteurs sont invités à exercer leur facultés de libre examen et de discernement.


Qui est le Père Romano Zago?

Romano Zago, d'origine italienne, est né au Brésil, dans l'actuelle commune de Progresso, le 11 avril 1932. Dès qu'il a onze ans il entre au séminaire séraphique "Saint François" à Taquari, où il termina ses études.

Il devient novice en 1952. Il étudie la philosophie à Daltro Filho et la théologie à Divinopolis, au Mato Grosso, et il est ordonné prêtre dans l'ordre des Frères Mineurs. Bientôt il est nommé professeur au séminaire de Taquari, où il avait commencé ses études. En 1971 il obtient même une maîtrise en lettres et il enseigne le français, l'espagnol, le portuguais et le latin chez plusieurs maisons de son ordre religieux. En 1991 il est envoyé travailler en Israël, où il continue d'enseigner aux jeunes.
Aujourd'hui il vit et travaille au Brésil, où il est retourné après avoir terminé sa mission en Terre Sainte.

 

Pere-Romano-Zago.jpg

Père Romano Zago

 

Une boisson "extraordinaire"

C'est en Israël que Père Romano Zago élabore sa découverte. L'Aloe Vera, ou Babosa, qui est présente en grande quantité dans cette région, est la "matière première" sur laquelle il concentre son attention, pendant son temps libre.
 

"Je connaissais déjà cette plante quand je vivais au Brésil" – va-t-il déclarer ensuite le religieux – ma mère nous en donnait toujours soit comme lénitif, quand nous étions enfants et que nous nous blessions, soit pour guérir toutes sortes de petits maux quotidiens. Mais à ce moment-là je ne croyais pas qu'une plante si petite et commune pouvait avoir un pouvoir de guérison aussi grand."


Il mélange le jus obtenu des feuilles d'Aloès passées au mixeur avec du simple miel d'abeilles et de l'eau-de-vie, et il obtient ainsi une préparation aux propriétés médicales extraordinaires. Ses premiers "patients" sont des citoyens indifféremment de religion chrétienne, juive et musulmane, auxquels Père Romano offre quelques doses de sa boisson.

Les études de Père Romano Zago sont publiés dans un magazine très connu, "Terre Sainte", et dans d'autres magazines spécialisés et importants. C'est le début de la notoriété pour le frère franciscain et son élixir de longue vie. Une fois rentré au Brésil en 1995, le Père Romano Zago divulgue ultérieurement sa formule, et commence à se dédier sans interruption à son expérimentation et au soin des malades plus graves et désespérés. Convaincu par de nombreuses guérisons extraordinaires, il recueille son expérience dans le livre "O cancer tem cura" ("Di cancro si può guarire", édition italienne Adle, Padoue), dans lequel Père Romano explique avec simplicité et clarté l'expérience du soin de la "maladie du siècle" à l'aide de sa boisson à base d'Aloès. "Si quelques-uns sont guéris en profitant de cette méthode simple et économique, pourquoi ne pas offrir cette même opportunité à plusieurs personnes? C'est celui-ci mon seul but", explique dans son livre le Père Romano Zago.

Dans son livre, parmi les chapitres dédiés aux raisons pour lesquelles ce produit est si efficace et à quelques réponses précises aux questions les plus courantes, qui peuvent s'élever face à la portée révolutionnaire de ce produit, il y a un chapitre en particulier intitulé "Internationalisation de la formule". Dans ce chapitre on explique comment cette préparation à base d'Aloès a été acceptée et reconnue en plusieurs pays au fur et à mesure qu'elle acquérait dignité en tant que véritable traitement pour des maladies graves; on y trouve aussi de nombreuses témoignages de personnes qui sont parfaitement guéries grâce à l'utilisation de ce remède.

En 1998 le Père Romano Zago a accordé à une industrie brésilienne l'autorisation de produire à son nom son produit à base d'Aloès. C'est à ce moment-là qui se déclenche le succès et l'histoire de l'"Aloe Vera de Père Romano Zago", boisson fidèle à la formule originelle et commercialisée dans plusieurs pays.

La fondation "Frère Romano Zago" est instituée la même année, elle est aussi bien active dans le soutien aux personnes indigentes que dans la solidarité en général, et elle conduit une intense activité de divulgation et de recherche des bienfaits et des propriétés de guérison des produits naturels, parmi lesquels l'Aloès a, évidemment, une place de choix.


Comment le Père Zago a-t-il élaboré sa formule?

"Sincèrement, je n'ai pas la prétention d'être considéré le créateur ou l'inventeur de ce traitement, et moins encore de me présenter en tant que pionnier ou devancier de ceux qui ont appliqué cette formule avec une bonne réussite. Ce ne serait pas la vérité. En revanche, beaucoup de gens, bien avant moi, auraient dû s'arroger à juste titre ce droit". ("Di cancro si può guarire", édition Adle, Padoue, p. 5).

Par ces mots Père Romano Zago veut souligner le fait d'avoir été le principal divulgateur, non pas l'inventeur de cette formule qui a été, à vrai dire, mise au point après avoir été tirée aussi bien de la sagesse populaire des gens qui habitaient les bidonvilles où il prêtait son aide, que de l'enseignement des autres Pères franciscains, et parmi eaux surtout de Père Arno Reckzigel, qui, à l'époque de sa charge à Rio Grande do Sul, était Père de province.

Le grand mérite de Père Romano Zago, ce frère franciscain si humble mais inlassable, est celui d'avoir poursuivi avec grande détermination et constance la divulgation et le perfectionnement de cette préparation à base d'Aloès, premièrement à travers l'administration du produit à d'innombrables personnes qui venaient chez lui pour avoir au moins un espoir de guérison au moment difficile de la "maladie du siècle", un espoir pour eux-mêmes ou pour les membres de leurs familles; ensuite une divulgation à travers plusieurs publications qui ont fait aussi connaître la formule de l'Aloe Vera de Père Romano Zago en Occident, et parmi ces publications il y a "O cancer tem cura", le livre qui, en Italie, a été publié par l'édition Adle de Padoue, avec le titre "Di cancro si può guarire".


Pourquoi ces ingrédients?

Le grand succès de cette formule est dû à ses trois ingrédients: avant tout l'Aloès, puis le miel et l'eau-de-vie. Pourquoi ces ingrédients, pourquoi du miel et de l'eau-de-vie (ou bien du Cognac ou du Brandy) pour accompagner les qualités de l'Aloès? "L'explication est simple" dit le même père Romano. En effet, c'est comme il le dit, puisque le miel, pourvu qu'il soit du miel d'abeilles, naturel et pas (trop) traité, a la caractéristique de pouvoir transporter les substances curatives contenues dans le jus d'Aloès, jusqu'aux récepteurs de notre organisme que l'on ne peut pas facilement atteindre, en permettant ainsi au remède d'exercer toute sa bénéfique action.

Pour ce qui concerne l'eau-de-vie, elle a un effet de vaso-dilatation, et la dilatation des vaisseaux sanguins facilite la dépuration générale de notre organisme. Le sang peut ainsi se purifier en éliminant les substances infectieuses. En outre, l'organisme humain ne serait pas capable d'absorber complètement l'aloïne, la sève visqueuse qui jaillit des feuilles incisées de l'Aloès, si ce liquide n'était pas dilué dans l'alcool.

 

Source: Du cancer on peut guérir.

.

.

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:07

 

 

LE CITRON BIEN MEILLEUR
QUE LA CHIMIOTHÉRAPIE!!!

 

  
C'est sûr???
 

 
Institut de Sciences de la santé, L.L.C. 819 N. Rue Charles Baltimore, MD 1201.

Ceci est la dernière nouveauté en médecine, effective pour contrer le cancer!!!

Bienfaits du citron.

Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancereuses.

Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.

Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela?

Parce qu'il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d'une version synthétique qui leur rapportera d'énormes bénéfices.

Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie.

Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.

Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.

Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimilionnaires de grandes corporations?

Comme vous le savez, le citronnier est bas, n'occupe pas beaucoup d'espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes.

Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes: vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, patisseries ...

On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l'effet qu'elle produit sur les kystes et les tumeurs.

Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu'elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer.

On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux.

La source de cette information est fascinante: elle provient d'un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu'après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que:

Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas...

Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeutte normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer.

Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l'extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n'affecte pas les cellules saines.

Source: Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Causez Street, Baltimore, MD 1201

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:21

 

La Vitamine D préventive du cancer

 

 

 

La Vitamine D, comme la Vitamine C, anti-cancer? L'idée fait son chemin... En tous cas, que ce soit pour le cancer ou d'autres maladies comme les maladies cardio-vasculaires ou le rachitisme, une carence est à éviter.

 

 

 

"(...) Plusieurs études scientifiques récentes tendent à montrer que les niveaux de vitamine D pourraient aussi jouer un rôle dans la prévention des maladies cardiaques et de certains cancers.

 

 

Quarante experts de différents pays et spécialités, emmenés par David Servan-Schreiber, ont lancé un appel pour sensibiliser les pouvoirs publics au développement de la recherche sur le rôle de la vitamine D et mobiliser les médecins.

 

«On est là pour accélérer le mouvement, parce que c'est un déficit simple à corriger», a expliqué à l'AFP David Servan-Schreiber, précisant qu'aux États-Unis, où il enseigne, l'utilisation du test sanguin permettant d'évaluer le niveau de vitamine D est en forte augmentation.

 

La vitamine D a la particularité d'être peu présente dans l'alimentation (essentiellement dans les poissons gras). Elle est surtout synthétisée par la peau sous l'effet des rayons ultraviolets.

 

Une exposition au Soleil - «raisonnable», insistent les spécialistes - est donc une façon simple de recharger ses batteries. À condition que le Soleil veuille bien se montrer..."

 


Source: http://www.cyberpresse.ca/vivre/sante/201002/19/01-953242-cancers-la-piste-de-la-vitamine-d.php

 

0
0

 

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 21:03

 

Avez-vous essayé l'Aloès arborescent?

 

Lire:  Du Cancer on peut guérir!

 

Père Romano Rago.

ADLE éditioni Padova.

Distributeur du livre: 02 47 94 95 02.

(Le père Romano parle même de guérison en phase terminale.) 

  

Témoignage

L'Aloès arborescent possède des qualités thérapeutiques certaines, reconnues depuis l'Antiquité sur les cinq continents.

 

A Madagascar son utilisation est très répandue, de même qu'à la Réunion.  

 

En septembre, un ami arrive à la Réunion. Il est hospitalisé au CHR: un cancer est diagnostiqué et s'ensuivent tous les examens et traitements, chimiothérapie, rayons...
 
Il repart sur Madagascar pour régler ses affaires, car son cas est désespéré.

Là-bas, il se traite suivant la recette du Père Zago.

 

"En 1994, le Père Zago déclara, dans le Journal de Terre Sainte à Bethléem, qu'il avait traité plusieurs personnes atteintes du cancer alors que le corps médical ne pouvait plus rien faire. Sa recette est simple et vous est livrée ci-après:

 

- Deux branches d'Aloès (4-5 ans de maturité) coupées en morceaux  une tasse de miel non pasteurisé (pas chauffé à plus de 100° Fahrenheit.) deux cuillères de whisky,  de vodka ou de gin Brassez dans un mélangeur. Prenez 2 cuillers à thé matin et soir, ou selon recommandation."

 

De retour à la Réunion, trois mois après, il est en examen au CHR. Les médecins n'en croient pas leur yeux. Tous les examens sont négatifs.

 

Depuis, il est rentré à Madagascar où il mène une vie normale.

 

Ce cas de guérison dont je peux témoigner, ne me laisse pas indifférent. C'est pour cette raison que j'ai voulu exposer ces quelques lignes. C'est aussi pour donner une éventuelle chance de guérison à ceux qui s'y intéresseront.

 

Se procurer de l'aloé arborescent

 

 

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 12:46

 

Se soigner avec la Vimanine C
 
Depuis Linus Pauling, prix Nobel, l'on connaît scientifiquement l'importance de la vitamine C (laquelle n'est, du reste, pas une vitamine mais un glicoside vital!), laquelle a, comme le Docteur Alain Scohy, ses chaleureux propagandistes.
 

Dr Alain Scohy
Ici l'on peut, par exemple, lire le dossier de Alain Scohy sur la vitamine C, lequel a, du reste, écrit un ouvrage entier spécialement sur le sujet.

Sur cette même page il est écrit, entre autres:


"Il est désormais démontré que la Vitamine C à très forte dose (100 à 150 grammes par jour de L-ASCORBATE DE SODIUM par exemple) entraîne une fonte des tumeurs à la manière d’une chimiothérapie … sans en avoir le moindre inconvénient!"
 
Les très importantes doses de vitamine C quotidiennes ont, en effet, notamment d'importants effets sur l'oxygénation du corps.
 
En cliquant sur le lien ci-dessous (chargement d'un fichier PDF) il est possible d'en savoir plus sur la thérapie du cancer par la vitamine C:
 
 
 

 

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 23:43

 

PROTOCOLE DE PREVENTION ACTIVE

 

CONTRE LE CANCER




 "Parmi les auditeurs adultes qui m'écoutent, 38% mourront d'un cancer [...]
Il n'est pas question d'un traitement curatif mais uniquement d'une prévention
de ce fléau, basée sur des propositions contrôlées et expérimentées
sur des animaux depuis plusieurs années.
"


 
 
- Dr André Gernez - Discours du 4 novembre 1971. -
 
(Radié sur sa demande de l'ordre des médecins.)
 
C'est quoi le scandale du siècle? C'est, tout simplement, le fait qu'un très simple protocole annuel qui aurait pu sauver la vie de nombreuses personnes en les empêchant de  développer un cancer et d'en mourir - et qui aurait dû être mis en place par les pouvoirs publics -, a, tout au contraire, été volontairement caché au public!

V
oici donc le fameux protocole de prévention acive contre le cancer
élaboré par le Docteur André Gernez, un protocole qui marche!:

 
 

PROTOCOLE DE PREVENTION CONTRE LE CANCER:

 

Il existe une solution simple, efficace, sans danger et expérimentalement démontrée qui subit une incroyable occultation depuis 40 ans (Etude Inserm 1971) mais que l’Institut National Américain du Cancer a quand même officialisée. (Herald Tribune 30 sept 1987, New York City Tribune - 8 juillet 1987).

 

C’est la prévention active, elle est fondée sur une évidence et une donnée classique du développement du cancer; de surcroît, elle est efficace.

 

METHODE DE PREVENTION ACTIVE: Cancer et Athéromatose.

 

Le Docteur André Gernez a, pour ce faire, élaboré une démarche à la fois scientifique et rationnelle: mettre en œuvre une prévention active du cancer. Cette méthode se pratique une fois par an. Ce protocole se pratique sur une durée de 30 à 35 jours, de préférence au début du Printemps.
 

Voici donc les bases du protocole à mettre en place:

 

REGIME A OBSERVER AU COURS DE LA PREVENTION

 

Le régime à observer au cours de la cure préventive ne peut être négligé. Il a autant d’importance dans la prévention de la dégénérescence cancéreuse et artérielle qu’il en a dans sa survenue où il intervient pour 40 % chez l’homme et 60 % chez la femme (Pr G. Mathé)

 

Il comporte une restriction alimentaire avec réduction des matières grasses (cholestérol), du sucre et du sel.

 

La restriction alimentaire implique un jeûne relatif destiné à induire dans l’organisme un état d’acidification (acidose) incompatible avec le métabolisme des cellules cancéreuses.

 

Son observance peut être difficile les premiers jours. Cette considération du Pr Walford (Théorie de O.H. Warburg - Prix Nobel 1931) sur l’importance du jeûne peut aider: les expériences sur les animaux ont permis de constater que la formation de cancer entre les sujets normalement alimentés et ceux soumis à un régime de restriction régressait de 50 à 13 %.

 

Déjà efficace en elle-même, cette restriction temporaire accroît, de surcroît, l’effet de la médication (Dr Clive McCay 1935 Université Cornell. Dr Roy Walford centre Walford’s research 2000. Presse Médicale 6/11/71).

 

Elle implique de réduire d’un tiers la ration alimentaire habituelle pour obtenir en trente jours une diminution du poids corporel de l’ordre de 3 %. Dans ce but, ne prendre qu’un repas complet et une collation chez les sédentaires.

 

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, limiter la perte de poids à 1 % en deux semaines et renouveler la procédure après six mois.

 

Aliments préconisés:

 

Les crucifères (chou, chou-fleur, chou rouge, brocoli), ail, persil, préparations vinaigrées, les fruits acides
 

Aliments autorisés:

 

Poissons maigres, viandes maigres cuites au gril, légumes rouges, légumes cuits, salades, fromage blanc maigre, lait écrémé, yaourt nature.

 

Aliments à consommer de manière modérée:

 

Pain complet, céréales complètes, riz complet, pâtes, soupes de légumes peu salées, lentilles, pois, oignons, artichauts, pommes de terre, champignons, fromages maigres non salés, compotes non sucrées.

 

Aliments interdits:

 

Tous les aliments fumés, gras (charcuterie, sauces, mayonnaise, vinaigrette, frites, chips), salés, sucrés (pâtisserie, glaces, confitures, sodas, limonades, chocolat) et les conserves à l’exception des surgelés, les viandes crues, les aliments riches en cholestérol.

 

Boissons:

 

Eau urbaine ou eau adoucie remplacée par eau de source, de préférence riche en silicium et sélénium (ex.: eau de Chatelguyon et de la Roche-Posay), vin rouge à haut degré (1/4 de litre ou plus selon le poids), chicorée, ginseng ou thé noir chinois (Yunnan Tuocha) en substitution du café, qui est réduit ou supprimé, infusions non sucrées

 

Préparation culinaire:

 

Sont limités à l’indispensable le sel (sel marin non raffiné), le sucre (sucre de canne ou édulcorants: sucrandel, canderel), l’huile (huile d’olive vierge ou à défaut huile de germe de blé ou de soja vierge), les matières grasses (beurre frais ou margarine à l’exception des fritures et graisses cuites), le poivre (substitution par condiments: ail, oignon, persil, vinaigres non colorés, thym, sauge, menthe).

 

Exclure le barbecue, la surchauffe en autocuiseur, les aliments comportant des colorants ou des pesticides, les présentations en emballage plastique de contact.

 

Durée minimale du repas de trente minutes: en cas de fringales, consommation d’un fruit de préférence.

 

Hygiène d’accompagnement:

 

Au cours de la procédure préventive, respecter une hygiène de vie comportant, pour les sédentaires, une activité physique quotidienne (une heure de marche en forêt, campagne, bord de mer, avec exercices respiratoires profonds), et, pour les fumeurs, l’abstention si le sevrage est facile et sans accroissement de l’appétit et du poids (dans le cas contraire, éviter l’inhalation de la fumée par usage de la pipe, du cigare et la préparation personnelle de la cigarette, en aidant la réduction tabagique par mastication de gomme à la nicotine).

 

En résumé:

 

- A EVITER:

 

La consommation de sucre et de sel.

Les aliments riches en cholestérol, les viandes crues et grillées, charcuteries, pâtisseries, conserves…

Le don du sang, les traitements à la cortisone et ses dérivés qui stimulent les divisions cellulaires.

Le tabac, l’alcool, la sédentarité.

 

- A RECHERCHER:

 

Tout ce qui favorise la respiration et l’oxygénation de l’organisme, en particulier les promenades en forêt. L’exercice musculaire.

 

Consommation de fruits acides.

 

Consommation de légumes: Brocoli, chou, chou fleur…

La prise quotidienne d’Orthoplasiants: (substances favorisant le développement des cellules normales): Vitamines, C, A, E, B  Magnésium, oligo-éléments, Sélénium, Aspirine, Beta-carotène,  Flavonoïde...

En résumé:

 

Protocole de Prévention Active du cancer - Dr André Gernez

 

Si vous faites ça chaque année, vous vous prémunissez vis-à-vis du cancer.

 

Sachant qu'il vaut mieux prévenir que guérir, la connaissance de ce précieux protocole est véritable cadeau!

 

Durée: 30 jours – De préférence, au début du Printemps.

 

A) Pendant 20 jours:

  1. Mise en acidose

  2. Réduction de la ration alimentaire quotidienne

  3. Recherche de tout ce qui favorise la respiration et l'oxygénation de l'organisme

  4. Consommation de légumes et de fruits acides

  5. Prise quotidienne de vitamines (A, B, C, E), magnésium, sélénium, oligo-éléments, aspirine, béta-carotène, flavonoïde.

 

B) Les 10 derniers jours:

 

Chasse terminale des micro-cancers à l'aide d'un antimitotique léger.

 

L'on évitera la consommation de sucre et de sel, les aliments riches en cholestérol, les viandes crues et grillées, le tabac, l'alcool, la sédentarité, le don du sang, les traitements à la cortisone et ses dérivés, qui stimulent les divisions cellulaires.



 
Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:26

Thé Vert Anti-cancer

Des chercheurs ont analysé les données cliniques disponibles dans la littérature, et ont conclu avec un intervalle de confiance de 95% qu'il y avait une corrélation entre la consommation de thé vert et des effets de prévention du cancer.


Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article