Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Soins Naturels Alternatifs pour le cancer
  • : Tous les Soins Naturels alternatifs pour le cancer et autres maladies
  • Contact

Recherche

Pages

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 23:57

 

Livre - Du cancer on peut guérir

 

Du-cancer-on-peut-guerir---Pere-Zago---Moyen.jpg

 

Le célèbre livre du Père Romano Zago "Du cancer on peut guérir".

Le Père Romano Zago - O.F.M. indique, dans le livre, sa célèbre recette à base d'Aloé Arborescent.

Le livre est aussi rempli de nombreux témoignages de guérison.

Ouvrage de 160 pages avec des photos pleine page en couleurs.

Editeur: ADLE Edizioni, Padova (Padoue), Italie.


 

 

Avertissement: Ce que dit le Père Romano Zago, dans son livre, n'engage que lui-même.

Bien sûr, le blog n'assume aucune responsabilité pour le contenu du livre.


Comme toujours, les lecteurs sont invités à exercer leur facultés de libre examen et de discernement.


Qui est le Père Romano Zago?

Romano Zago, d'origine italienne, est né au Brésil, dans l'actuelle commune de Progresso, le 11 avril 1932. Dès qu'il a onze ans il entre au séminaire séraphique "Saint François" à Taquari, où il termina ses études.

Il devient novice en 1952. Il étudie la philosophie à Daltro Filho et la théologie à Divinopolis, au Mato Grosso, et il est ordonné prêtre dans l'ordre des Frères Mineurs. Bientôt il est nommé professeur au séminaire de Taquari, où il avait commencé ses études. En 1971 il obtient même une maîtrise en lettres et il enseigne le français, l'espagnol, le portuguais et le latin chez plusieurs maisons de son ordre religieux. En 1991 il est envoyé travailler en Israël, où il continue d'enseigner aux jeunes.
Aujourd'hui il vit et travaille au Brésil, où il est retourné après avoir terminé sa mission en Terre Sainte.

 

Pere-Romano-Zago.jpg

Père Romano Zago

 

Une boisson "extraordinaire"

C'est en Israël que Père Romano Zago élabore sa découverte. L'Aloe Vera, ou Babosa, qui est présente en grande quantité dans cette région, est la "matière première" sur laquelle il concentre son attention, pendant son temps libre.
 

"Je connaissais déjà cette plante quand je vivais au Brésil" – va-t-il déclarer ensuite le religieux – ma mère nous en donnait toujours soit comme lénitif, quand nous étions enfants et que nous nous blessions, soit pour guérir toutes sortes de petits maux quotidiens. Mais à ce moment-là je ne croyais pas qu'une plante si petite et commune pouvait avoir un pouvoir de guérison aussi grand."


Il mélange le jus obtenu des feuilles d'Aloès passées au mixeur avec du simple miel d'abeilles et de l'eau-de-vie, et il obtient ainsi une préparation aux propriétés médicales extraordinaires. Ses premiers "patients" sont des citoyens indifféremment de religion chrétienne, juive et musulmane, auxquels Père Romano offre quelques doses de sa boisson.

Les études de Père Romano Zago sont publiés dans un magazine très connu, "Terre Sainte", et dans d'autres magazines spécialisés et importants. C'est le début de la notoriété pour le frère franciscain et son élixir de longue vie. Une fois rentré au Brésil en 1995, le Père Romano Zago divulgue ultérieurement sa formule, et commence à se dédier sans interruption à son expérimentation et au soin des malades plus graves et désespérés. Convaincu par de nombreuses guérisons extraordinaires, il recueille son expérience dans le livre "O cancer tem cura" ("Di cancro si può guarire", édition italienne Adle, Padoue), dans lequel Père Romano explique avec simplicité et clarté l'expérience du soin de la "maladie du siècle" à l'aide de sa boisson à base d'Aloès. "Si quelques-uns sont guéris en profitant de cette méthode simple et économique, pourquoi ne pas offrir cette même opportunité à plusieurs personnes? C'est celui-ci mon seul but", explique dans son livre le Père Romano Zago.

Dans son livre, parmi les chapitres dédiés aux raisons pour lesquelles ce produit est si efficace et à quelques réponses précises aux questions les plus courantes, qui peuvent s'élever face à la portée révolutionnaire de ce produit, il y a un chapitre en particulier intitulé "Internationalisation de la formule". Dans ce chapitre on explique comment cette préparation à base d'Aloès a été acceptée et reconnue en plusieurs pays au fur et à mesure qu'elle acquérait dignité en tant que véritable traitement pour des maladies graves; on y trouve aussi de nombreuses témoignages de personnes qui sont parfaitement guéries grâce à l'utilisation de ce remède.

En 1998 le Père Romano Zago a accordé à une industrie brésilienne l'autorisation de produire à son nom son produit à base d'Aloès. C'est à ce moment-là qui se déclenche le succès et l'histoire de l'"Aloe Vera de Père Romano Zago", boisson fidèle à la formule originelle et commercialisée dans plusieurs pays.

La fondation "Frère Romano Zago" est instituée la même année, elle est aussi bien active dans le soutien aux personnes indigentes que dans la solidarité en général, et elle conduit une intense activité de divulgation et de recherche des bienfaits et des propriétés de guérison des produits naturels, parmi lesquels l'Aloès a, évidemment, une place de choix.


Comment le Père Zago a-t-il élaboré sa formule?

"Sincèrement, je n'ai pas la prétention d'être considéré le créateur ou l'inventeur de ce traitement, et moins encore de me présenter en tant que pionnier ou devancier de ceux qui ont appliqué cette formule avec une bonne réussite. Ce ne serait pas la vérité. En revanche, beaucoup de gens, bien avant moi, auraient dû s'arroger à juste titre ce droit". ("Di cancro si può guarire", édition Adle, Padoue, p. 5).

Par ces mots Père Romano Zago veut souligner le fait d'avoir été le principal divulgateur, non pas l'inventeur de cette formule qui a été, à vrai dire, mise au point après avoir été tirée aussi bien de la sagesse populaire des gens qui habitaient les bidonvilles où il prêtait son aide, que de l'enseignement des autres Pères franciscains, et parmi eaux surtout de Père Arno Reckzigel, qui, à l'époque de sa charge à Rio Grande do Sul, était Père de province.

Le grand mérite de Père Romano Zago, ce frère franciscain si humble mais inlassable, est celui d'avoir poursuivi avec grande détermination et constance la divulgation et le perfectionnement de cette préparation à base d'Aloès, premièrement à travers l'administration du produit à d'innombrables personnes qui venaient chez lui pour avoir au moins un espoir de guérison au moment difficile de la "maladie du siècle", un espoir pour eux-mêmes ou pour les membres de leurs familles; ensuite une divulgation à travers plusieurs publications qui ont fait aussi connaître la formule de l'Aloe Vera de Père Romano Zago en Occident, et parmi ces publications il y a "O cancer tem cura", le livre qui, en Italie, a été publié par l'édition Adle de Padoue, avec le titre "Di cancro si può guarire".


Pourquoi ces ingrédients?

Le grand succès de cette formule est dû à ses trois ingrédients: avant tout l'Aloès, puis le miel et l'eau-de-vie. Pourquoi ces ingrédients, pourquoi du miel et de l'eau-de-vie (ou bien du Cognac ou du Brandy) pour accompagner les qualités de l'Aloès? "L'explication est simple" dit le même père Romano. En effet, c'est comme il le dit, puisque le miel, pourvu qu'il soit du miel d'abeilles, naturel et pas (trop) traité, a la caractéristique de pouvoir transporter les substances curatives contenues dans le jus d'Aloès, jusqu'aux récepteurs de notre organisme que l'on ne peut pas facilement atteindre, en permettant ainsi au remède d'exercer toute sa bénéfique action.

Pour ce qui concerne l'eau-de-vie, elle a un effet de vaso-dilatation, et la dilatation des vaisseaux sanguins facilite la dépuration générale de notre organisme. Le sang peut ainsi se purifier en éliminant les substances infectieuses. En outre, l'organisme humain ne serait pas capable d'absorber complètement l'aloïne, la sève visqueuse qui jaillit des feuilles incisées de l'Aloès, si ce liquide n'était pas dilué dans l'alcool.

 

Source: Du cancer on peut guérir.

.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Recettes Anti-cancer
commenter cet article

commentaires