Présentation

  • : Soins Naturels Alternatifs pour le cancer
  • : Tous les Soins Naturels alternatifs pour le cancer et autres maladies
  • Contact

Recherche

Pages

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 15:45


Peroxyde d’oxygène H2O2

+ concentré de jus de melon

+ germanium

 


"Toutes bonnes choses vont par trois."

 

- Proverbe -

Si vous avez un proche qui est à l'article de la mort, donnez-lui 1 goutte d'eau oxygénée dans un verre d'eau, 4 h eures après, il est debout.


En fait, les guérisons quasi miraculeuses (ici le mot "miracle" n'est pas exagéré) sont dues principalement a l'association du concentré de jus de melon, du péroxyde d'hydrogène et du germanium organique.


 Lorsque l'on voit des gens alités, en soins palliatifs, qui, quatre jours plus tard, sont sur pieds, l'on a effectivement le droit de parler de miracle.


Le peroxyde d'hydrogène a fait l’objet de plus de cinq mille études, comme thérapie alternative du cancer. Pourtant, il n'est toujours pas approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) lors de traitement du cancer, de l’arthrite, ou d'autres maladies.

Une revue de la littérature montre qu’à ce jour plus de cinquante articles ont été publiés sur l’usage des perfusions intra-artérielles et intra-veineuses de peroxyde d'hydrogène, représentant des centaines d'injections administrées en toute sécurité sans effets secondaires.

Voici une liste de maladies pour lesquelles le peroxyde d’hydrogène a été utilisé avec succès: Allergies, maux de tête, herpès, Alzheimer, Parkinson, SEP, zona, anémie, VIH, infections, arythmies, grippe, asthme, piqûres d'insectes, infections bactériennes, cirrhose du foie, bronchite, lupus érythémateux disséminé, cancer, candidose, parasitoses, maladies cardiovasculaires, maladie vasculaire cérébrale, maladie parodontale, douleur chronique, prostatite, diabète de type 2, polyarthrite rhumatoïde, rétinopathie diabétique, sinusite, problèmes de digestion, maux de gorge, ulcères, emphysème, infections virales, allergies alimentaires, verrues, infections fongiques, vaginite, la gingivite, etc.…

 

Historique: Dès le début du XIXème siècle, le peroxyde d'hydrogène a largement été utilisé en médecine.

Beaucoup de maladies bactériennes, y compris la syphilis, ont répondu au H2O2 alors qu'aucun autre traitement n’avait été efficace. Au début du XXe siècle le H2O2 a été utilisé pour traiter plusieurs maladies, telles que la fièvre typhoïde, le choléra, les ulcères, l'asthme, la coqueluche et la tuberculose ,le cancer.

La capacité du peroxyde d'hydrogène à tuer les bactéries dans le corps humain a été bien documentée, et un manuel de médecine en 1922 décrit l'emploi du peroxyde d'hydrogène par voie orale, par injection intraveineuse, et pour une utilisation majeure. Toutefois, lorsque l'industrie pharmaceutique a commencé à se développer, le peroxyde d'hydrogène a été de plus en plus ignoré et finalement abandonné comme traitement.

Résumé: A partir de 2500 références ou plus de peroxyde d'hydrogène que nous avons recueillies et examinées, nous avons appris à apprécier ce produit physiologique comme une molécule extrêmement importante dans le métabolisme.

Le peroxyde d'hydrogène est produit par toutes les cellules de l'organisme pour de nombreuses raisons physiologiques. Les granulocytes produisent le H2O2 en tant que première ligne de défense contre les bactéries, les levures, les virus, les parasites, et la plupart des champignons.

Il est impliqué dans une voie métabolique qui fait appel aux différents types d’enzymes oxydés. Le peroxyde d'hydrogène est impliqué dans les protéines, les glucides, les lipides l'immunité, les vitamines et les minéraux, le métabolisme ou tout autre système. Nos études démontrent un effet métabolique de la perfusion intraveineuse du H2O2.

 Effets secondaires et de toxicité de H2O2: Les perfusions de peroxyde d'hydrogène sont le fondement de toutes les thérapies offertes à l'hôpital de Santa Monica. Au cours des six dernières années, le personnel médical de HSM a administré plus de 30.000 perfusions de H202 sans une seule réaction négative au sérieux. Occasionnellement, un picotement ou une sensation de brûlure se produit.

Constatations: L'absorption de quelques gouttes d'eau oxygénée dans un liquide, est une véritable "chimio" sélective et douce, en effet ,elle ne s'attaque qu’aux cellules en pleine activité, c'est le cas des cellules cancérisées, alors que les cellules «normale» sont en "repos relatif".

 

L'eau oxygénée ne doit pas contenir de stabilisant, mais celle stabilisée par la phénylamine n'est pas nocive. Sans stabilisant, il y a perte d'oxygène de seulement 10% en quelques mois.


En France, les fournisseurs des pharmacies refusent de dire quel stabilisant est utilisé, aussi dans le doute, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas employer l'H2O2 vendu dans les pharmacies françaises.

 

Cependant, sur le NET, l'on peut voir qu'ils y mettent: acide phosphorique, pyrophosphate de sodium, salicyate de sodium, stannate de sodium.


Il est totalement incontournable, pendant la prise de H2O2, de prendre aussi des anti-radicaux libres.

Il y a tout lieu de penser que la prise d'eau oxygénée doit se faire loin de la consommation d'anti-radicaux libres, (SOD, sélénium, CoQ10, glutathion, vitamine C, E, D3, etc.....) En tout cas, il faut éviter que ces produits se retrouvent ensemble dans les intestins.

L'on peut obtenir un résultat un peu similaire en ne consommant que du cru, car la cuisson enlève l'oxygène des aliments, mais il faut augmenter progressivement la proportion de cru afin d'éviter une crise de détoxication. Il en va de même pour l'absorption d'eau oxygénée, augmenter très progressivement.

Les perfusions de peroxyde d'hydrogène ne sont pas a notre portée, mais cela n'est pas grave, car, en buvant quelques gouttes diluées dans un verre d'eau non chlorée, les résultats sont vraiment à la hauteur des espérances.

Le prendre, l'estomac vide. Une heure avant les repas ou 2 heures 1/2 après les repas. S’il est pris avec de la nourriture, il peut y avoir risque d’indigestion ou de vomissements. Certaines personnes qui le prennent avant de se coucher peuvent avoir des difficultés à dormir. (Pour l'instant, cela n'a pas été confirmé).

En cas de crise de détoxication, «fatigue, diarrhée, maux de tête, éruptions cutanées, nausée, symptômes pseudo grippaux ou autres», ne pas s’arrêter,  cela signifie que les bactéries mortes et les toxines sont évacuées de votre corps. En cas de crise de détoxication il est préconisé de continuer tout en diminuant le dosage.

Pour limiter ou éviter les crises de désintoxication, faire, au préalable, un grand nettoyage du foie.

Posologie "hyperprudente", afin d'éviter une crise de détoxination: Eau oxygénée 2,5 (moitié de la normale) ou 5 volumes; en fait, il vaut mieux être hyper-hyper-prudent, et cependant, même à ce si faible dosage, il y a un effet étonnant (à noter que les EU préconisent du 10 volumes).

- Prendre 1 goutte par jour dans un verre d'eau.

- La semaine suivante, passer à 2 gouttes/jour.

 

- Chaque semaine, augmenter de 1 goutte/jour, jusqu'à 18 gouttes/jour maximum

 

- Dès que l'on est à 2 gouttes/jour, prendre en 2 prises, lorsque que l'on en est à 3 gouttes/jour prendre en 3 prises continuer jusqu'à rémission, puis diminuer progressivement.

Attention: Ne mélanger l'eau oxygénée que dans un verre d'eau impérativement non chlorée.

Posologie normale: Eau oxygénée, 5 volumes.

- Premier jour prendre 1 goutte dans un verre d'eau.

- Le jour suivant, passer à 2 gouttes.

 

- Chaque jour, augmenter de 1 goutte, jusqu'à 18 gouttes /jour maximum.

 

- Dès que l'on est à 2 gouttes/jour, prendre en 2 prises, lorsque que l'on en est à 3 gouttes/jour prendre en 3 prises continuer jusqu'à rémission, puis diminuer progressivement

Attention: Ne mélanger l'eau oxygénée que dans un verre d'eau impérativement non chlorée.


Le germanium est indispensable pour la pénétration de l'oxygène dans la cellule. Sans prise de germanium il y a risque de nausées, ce qui veut dire que l'oxygène ne pénètre pas suffisamment dans la cellule.


La prise de germanium peut éventuellement être renforcé par du reishi, goji, gingembre, shitaké, aloès véra, consoude, aïl, cresson, épinard, chlorella, gomphrena, schizandra, à prendre loin de l'eau oxygénée.


Précautions d’emploi: Les prises doivent êtres éloignées des prises d'anti-radicaux libres (melon) et éloignées des repas (ce qui n'est pas si simple).

Ceux qui ont subi des transplantations ne doivent pas prendre de H202; cela pourait provoquer un rejet.

Les traitements de chimiothérapie peuvent bénéficier de l’oxygène sur les cellules.

Par précaution, les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas utiliser cette méthode, parcer que ses possibles effets sur le fœtus ne sont pas connus.

Si l'on obtient des résultats aussi rapides et quasi-miraculeux c'est grâce à la prise de germanium et de concentré de melon (SOD + catalase). Avec ce trio il n'y a pas de production de radicaux libres.

Le navet et l'épinard contiennent AUSSI de la catalase; leur consommation va renforcer l'effet. L'épinard contient également du germanium.

Le germanium potentialise l'effet de l'H2O2. L'eau oxygénée c'est l'épée, la catalase c'est le bouclier.


Ingrédients actifs du concentré de jus de melon:


Antioxydants - Valeur en %


SOD (Fe/Zn ; Fe et Mn) 14 000 IU / gr

Catalase 2 000 IU / gr

Co-enzyme Q10 0,11 mg / gr

Acide Lipoïque 0,04 mg / gr

Glutathion 6,60 μg / gr

Caroténoïdes 0,7 μg / gr

Vitamine A 0,02 mg / gr

Vitamine E: 0,48 μg / gr

Vitamine C: 0,01 μg / gr

Sélénium: 0,005 μg / gr


Minéraux valeur en %


Potassium: 9,1 mg / gr

Magnésium: 0,4 mg / gr

Calcium: 0,8 mg / gr

Sodium: 0,1 mg / gr



Extrait du dernier livre du Dr Douglass, qui a écrit sur l'H2O2:


"Croyez-le ou non, l'on vous ment au sujet de la maladie la plus mortelle. Et ils le savent tous.


Juste un exemple: Cela fait quelques années, une étude de 64 oncologues, parmi les plus prestigieux du monde et bien connus du monde du cancer, a révélé les si choquants faits ci-dessous:


- Plus de 90% ont dit qu’ils n’auraient pas accepté de faire une chimiothérapie à leurs proches ou à eux-mêmes. Pourquoi? Les produits utilisés sont inefficaces, voire hyper-toxiques."


En 1931, le Docteur Otto Warburg recevait le prix Nobel pour avoir démontré que les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre en présence d’oxygène.


 

L'eau de Lourdes contient du germanium et de l'oxygène. (Ce n'est sans doute pas un hasard si l'Apparition a désigné cette source à Bernadette Soubirous.)

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Thérapies
commenter cet article

commentaires

lamure 20/11/2016 19:38

excellent merci mais ou en trouver de qualite alimentaire

Leone 18/03/2016 21:49

Bonjour, je cherche à faire faire ce protocole à mon père qui est extrêmement malade mais selon les sites où je regarde il est dit de prendre le peroxyde d'hydrogène le germanium et le melon (dans ce cas précis dans le produit Vitasain )ou "impérativement" ensemble ou au contraire totalement séparément...... Je suis perdue . pourriez-vous me répondre plus clairement à ce sujet?
faut-il les prendre séparément totalement ou les prendre ensemble ? merci beaucoup d'avance

Soins Alternatifs pour le cancer 05/05/2017 16:57

Voir cette page:
http://cancer-soinsalternatifs.over-blog.net/article-28076263.html

Albert 01/08/2015 15:14

Une adresse pour du peroxyde d'hydrogène sans stabilisant:

http://www.vivrenaturellement.com/achat/produit-details-256-33.html

dumenicu 04/06/2015 15:02

bonjour ou trouvez le peroxyde d'oxygene sans stabilisant merci

Soins Alternatifs pour le cancer 01/08/2015 15:05

http://www.vivrenaturellement.com/achat/produit-details-256-33.html

dumenicu 08/06/2015 09:08

a quelle adresse internet ? merci

Yanina 08/06/2015 02:36

LE TRIO DU MIRACLE..
En avez-vous déjà entendu parler.
Allez voir sur internet .Après appelez -moi.Je vais vous compter un fait vécu.
Je vends le Trio.En speciale à $50.au lieu de $150.
418-567/8728
ou
418-567-4295