Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Soins Naturels Alternatifs pour le cancer
  • : Tous les Soins Naturels alternatifs pour le cancer et autres maladies
  • Contact

Recherche

Pages

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 17:18

 

Un livre sur le cancer de la Doctoresse Clark

aussi en français!

 

Il a déjà été plusieurs fois question de la Doctoresse Hulda Clark sur cancer-soinsalternatifs.over-blog.com, car elle a beaucoup travaillé sur le cancer (pas moins de quatre gros livres de plus de six cents pages consacrés à la prévention et à la guérison du cancer) en affirmant clairement qu'il est depuis lors possible de le traiter (ce que l'on fait depuis longtemps) mais aussi et surtout qu'il est même possible de le guérir.

 

Malheureusement sur les sept gros livres qu'elle a écrits (plus un recueil de "recettes"; un autre livre posthume est encore annoncé), deux seulement sont présentement traduits en français ("La Cure de toutes les maladies" et le "Manuel du Syncromètre"). C'est pourquoi l'annonce de la prochaine parution en français de son tout premier livre "La Cure de tous les cancers" (1993), consacré au cancer , est, pour beaucoup et à maints égards, une excellente nouvelle, surtout si l'on songe que la dernière biographie du quatrième volume de Pierre Lance sur les "Savants maudits et chercheurs exclus" est précisément consacrée à Hulda Clark. De même, Ty Bollinger en parle dans son best-seller "Cancer - Sortez de la boîte", recensant les meilleurs traitement alternatifs contre le cancer.

 

Alors pourquoi trois autres livres sur le sujet si l'essentiel se trouve déjà dans le premier? Sur les trois autres livres deux d'entre eux - et ce n'est pas rien! - traitent en particulier de la prévention. Le troisième - qui est, en fait, le deuxième - est consacré à "La Cure de tous les cancers avancés", car s'il est relativement "facile" de soigner et de guérir un cancer débutant, les moyens à mettre en œuvre pour guérir - car selon Hulda Clark, si ce qu'il faut est fait, c'est encore tout à fait possible! - de guérir un cancer avancé sont beaucoup plus considérables!

 

Dès ce premier livre l'essentiel de la "Méthode Clark" pour venir à bout de n'importe quel cancer est donc offert à tous et chacun, en parfaite harmonie avec la philosophie du "Self Health" (autoguérison) chère à Hulda Clark. Il convient donc de vivement se réjouir de la prochaine mise à disponibilité de ce livre - très intéressant pour tout le monde et pas seulement pour les personnes malades! -, facile et même captivant à lire, pour les lecteurs francophones, car, dans sa très grande simplicité, l'explication fournie par Hulda Clark sur l'origine du cancer et sur les moyens de recouvrer la santé n'en est pas moins des plus originales!

 

 

 

Parution en langue française du livre

«La cure de tous les cancers»

du Docteur Hulda Clark

 

 

Un événement! Depuis longtemps attendu! Et pas seulement pour les personnes immédiatement directement concernées! Car, alors que les statistiques affirment que, dans les pays «modernes», actuellement plus d'une femme sur trois et près d'un homme sur deux développeront un cancer au cours de leur vie, qui n'est pas concerné? Qui, sans parler de lui ou d'elle-même, n'a pas un parent, un proche, un ami ou plusieurs qui a ou a eu - ou aura - un cancer? Combien de célébrités disparaissent elles-mêmes quotidiennement dans le monde, suite à un cancer?


En 1970 le président américain Richard Nixon avait promis qu'en y consacrant le même budget qu'à la recherche spatiale, grâce à la recherche américaine, en 1980 le cancer serait éradiqué. Depuis une quarantaine d'années ont passé et la situation est bien pire qu'en 1970. Un film retrace l'histoire de ce lamentable échec: «La guerre contre le cancer». Certes, le cancer est une maladie (comme pratiquement toutes les maladies, en fait) «multi-factorielle», certes le cancer a des causes psychiques, certes le cancer a des causes environnementales - et la détérioration progressive de l'environnement est certainement largement responsable de l'accroissement du nombre des cas dans les pays «développés» -, mais pourquoi la «science» se montre-t-elle aussi impuissante à soigner efficacement ce fléau?


À ce sujet, précisément dans le livre «La Cure de tous les cancers», en 1993, Hulda Clark, promotrice du «Self Health» [«La santé par soi-même»], écrit:


«La société humaine cherche à découvrir l'origine du cancer depuis un siècle et elle n'y est pas parvenue, alors que:

  • la mission a été confiée à la fine fleur de nos chercheurs dans les domaines académique, médical et industriel;
  • ils avaient des contrats et possédaient un monopole;
  • ils disposaient d'incroyables fonds.

Étant donné que la véritable cause du cancer pourrait bien avoir été découverte par une personne ordinaire raisonnablement intelligente, laquelle a fait des études secondaires et disposé de peu de moyens, si seulement la loi le permet, j'incite la société à retirer la confiance, les avantages et les ressources qu'elle a accordés aux institutions sus-nommées pour ouvrir le champ d'investigation relatif à l'amélioration de la santé aux non-professionnels qui se consacrent à cette tâche


Et elle ajoute:


«De la même façon que nous jouissons de la liberté de choisir les solutions religieuses qui nous paraissent les mieux adaptées à notre bien-être spirituel, nous devons absolument être LIBRES de faire de même pour ce qui est de notre bien-être physique


La Liberté religieuse, existant théoriquement dans les constitutions des différents états, doit pourtant souvent, elle aussi, dans certains pays, dans les faits, être conquise de haute lutte. La liberté de se soigner comme on le ressent en fait aussi partie.


Et Hulda Clark ajoute encore:


«Je crois qu'il est immoral de retenir les malades en otage.

Il faut mettre un terme à cette pratique
fondamentalement contraire à l'éthique.»


«Cela ne relève pas que de la moralité. Il y a aussi un aspect pratique à cette question. Il serait beaucoup plus profitable à la société d'aider les malades à rapidement recouvrer la santé afin de leur permettre de participer à nouveau au plus vite à la productivité. Une société en bonne santé nous est à chacun des plus bénéfiques. De la même façon, une société malade nous cause un tort considérable, même si elle se trouve aux antipodes.


Avec ce livre, j'espère livrer le plus de secrets possible sur l'origine et la guérison de tous les cancers, en faisant passer la vérité avant les «préoccupations professionnelles».


L'espèce humaine ne peut plus se permettre de faire de la maladie une source de profit, une affaire qui rapporte. La possibilité de voyager dans tous les coins du globe ramène notre planète à la taille d'un jardin. Si nous voulons garder le nôtre propre, les voisins doivent veiller à ce que le leur demeure également en parfait état. Il en va de même pour ce qui est de protéger notre corps des virus, bactéries et autres parasites. Nous devons tous échapper à leur emprise. Le concept étroit d'une santé réservée à un corps professionnel limité est dépassé.


Pour moi, ce livre est un cadeau que je fais à l'humanité. Je m'engage devant le public et le secteur privé de la communauté médicale à ne pas supprimer cette information, mais à la répandre, sans me soucier des embarras ou des inconvénients inhérents à la simplicité et à la nouveauté de la cure.


Mon seul critère est que cet ouvrage satisfasse votre exigence en matière de vérité.»


Et avant d'être prêt à découvrir la vérité biologique au sujet du cancer (car il y a certainement aussi des choses à comprendre sur le plan psychique, mais ce n'est fondamentalement pas le propos de Hulda Clark) il importe de déjà se débarrasser des idées fausses:


«Depuis bien des années, nous croyons tous que le cancer est différent des autres maladies. Pour nous, le cancer fait penser à un terrible incendie, impossible à éteindre, une fois qu'il s'est déclaré. En conséquence, il faut le retirer par ablation ou l'irradier à mort, ou encore détruire chimiquement toutes les cellules cancéreuses du corps puisque celui-ci ne pourra plus jamais redevenir normal. Rien ne saurait être plus faux. Nous sommes également convaincus que des cancers de types différents, comme la leucémie ou le cancer du sein, ont des causes différentes. Faux également!»


Le livre de Hulda Clark n'est certes pas qu'un livre théorique, se bornant à expliquer les causes fondamentales du cancer et les moyens théoriques de le guérir - ce qui est déjà considérable! -, car ce livre contient aussi des cas concrets, soit quelque cent quarante histoires de personnes atteintes du cancer qui sont venues la consulter au cours de l'année 1992. Elle n'a pas trié les histoires pour ne retenir que celles qui finissent bien; elle a systématiquement raconté les histoires de tous ses client(e)s atteint(e)s du cancer venu(e)s la consulter d'une date à une autre. Elle a arrêté la narration pour pouvoir rédiger le livre lorsque, sur les cent quarante plus d'une centaine de patients ont été complètement guéris. Cela signifie donc que pour près d'une quarantaine de patients qui l'ont consultée soit elle n'a pas su la fin de l'histoire parce qu'elle ne les a pas revus et ils ne peuvent donc être comptabilisés dans les guérisons assurées soit les personnes n'ont pas guéri.


Pour ceux dont il est avéré qu'ils n'ont pas guéri la question se pose donc, bien sûr, de savoir pourquoi. Est-ce le protocole qui est en cause ou bien est-ce la personne malade qui n'a pas fait le protocole comme il aurait fallu le faire ? La réponse est toute simple. Il ne suffit pas de consulter une personne connaissant la marche à suivre pour guérir pour être guéri. Même s'il peut sembler contraignant, il faut aussi rigoureusement suivre le chemin indiqué, et là, soit par manque de conviction et d'engagement personnels soit pour des raisons familiales, personnelles, financières ou autres, les personnes malades ne l'ont pas fait ou pas suffisamment, de sorte que la guérison ne pouvait s'ensuivre. Lire un livre ou consulter un thérapeute parfaitement au fait de son art, même si c'est un point de départ incontournable, ne suffit donc pas, il faut encore et surtout mettre en pratique ce qui est dit dans le livre ou par le thérapeute, car, bien évidemment, seule la mise en pratique concrète est le chemin du salut!


La règle est ici toute simple; la maladie à ses débuts peut être assez facile à guérir et les moyens à déployer pour y parvenir relativement limités si le nécessaire est fait tout de suite. Par contre, plus la personne malade est restée longtemps sans faire ce qu'il fallait, et plus elle a, par conséquent, atteint un stade avancé de la maladie, plus les moyens à déployer pour parvenir au succès - et donc à la guérison - sont importants.


Beaucoup de gens ont du mal à remettre en cause quantité de mauvaises habitudes de vie qu'un corps encore sain peut, un certain temps, donner l'apparence de pouvoir supporter mais qui, à la longue, peuvent arriver à faire apparaître «la goutte d'eau qui fait déborder le vase»... Pour guérir il convient donc de déployer un vaste effort de libération de ces fausses habitudes et il est bien triste de ne pas guérir parce que l'on n'arrive pas à s'arrêter de fumer ou de boire ou de consommer des psychotropes, ou bien parce que l'on s'obstine à se polluer quotidiennement avec une crème de beauté ou un maquillage toxiques, ou bien parce que l'on ne veut ou ne peut pas installer un filtre d'eau efficace sur l'eau de son robinet ou changer la chaudière, la machine à laver ou le réfrigérateur qui polluent toute la maison, ou bien encore et surtout parce qu'on ne veut ou peut pas retirer toute la quincaillerie polluante à base de mercure et d'autres métaux toxiques qui loge dans sa bouche...


Lorsque le corps est très intoxiqué, pour guérir il faut être absolument sûr, grâce à des tests fiables comme les tests effectués au Syncromètre par un praticien compétent, que les produits d'hygiène quotidiens et ceux de l'entretien de la maison (poudre à laver le linge ou la vaisselle, produits d'entretien des sols, etc.) sont totalement libres de polluants comme le benzène ou les métaux lourds comme le sont ceux de la gamme Sanctum. Sinon, le corps, dont l'immunité est déjà très faible (sinon, il ne serait pas malade!), est quotidiennement ré-infesté, de sorte qu'il ne peut pas guérir...


Après l'étude des 140 cas cliniques, dont plus d'une centaine de guérisons, la Doctoresse Clark émet quelques considérations finales:


Considérations Finales


"Après avoir lu ces (140) cas cliniques, j'espère que vous arrivez aux mêmes conclusions que moi:

  • Le cancer est simplement un effet secondaire de l'infestation parasitaire et de l'accumulation des solvants. Ce n'est en aucun cas une maladie permanente et mortelle.
  • Il est stupéfiant de constater à quel point il est facile de guérir de l'effet secondaire du cancer. (...).
  • Le cancer nous rend aveugles à nos véritables problèmes, comme le suintement des métaux et plastiques dentaires, la toxicité des produits de soins corporels, la pollution cachée dans nos aliments préférés, et l'invasion de notre environnement par toutes sortes de substances nocives.

Voilà les véritables responsables qui nous empoisonnent la vie.

  • Quelle que soit la nature de votre cancer, la levée complète des charges qui accablent votre système immunitaire, va le dégager comme par miracle.
  • Les tumeurs vont rapetisser si vous faites disparaître la douzaine de causes qui ont favorisé leur formation. Ces causes n'ont rien de mystérieux: tout simplement un excès de parasites et de toxines.

Il apparait très clairement que tous les cancers sont identiques, même si les organes qui leur servent de cibles sont différents. Les cancers débutent habituellement par la formation de tumeurs dues, en gros, à une douzaine de facteurs déclenchants. Ces facteurs provoquent de nombreuses mutations, lesquelles font actuellement l'objet d'une quantité d'études microbiologiques."


Et elle ajoute que les tumeurs deviennent malignes, avec l'invasion d'un parasite et d'un solvant bien déterminés. Tout cela est, bien sûr, expliqué en détails dans le livre:


La Cure de tous les cancers


 

Copyleft: Ce fichier peut être librement transmis tel quel, sans modification d'aucune sorte.

 

Source: http://artdevivresain.over-blog.com/article-un-livre-depuis-longtemps-attendu-73792180.html


Partager cet article

Repost 0
Published by Soins Alternatifs pour le cancer - dans Ressources
commenter cet article

commentaires